samedi 4 avril 2020

HURTING "Hurting"

Du lourd, du sale, du qui gicle !!! HURTING est un duo qui nous vient d'Arizona avec un premier Ep éponyme sorti en décembre dernier (déjà). Et qu'est ce qu'on y trouve ? Un goregrind suffocant avec une basse ultra lourde, le point positif étant l'absence d'utilisation de pitch, enfin un groupe qui sait faire apprécier le doux timbre de son grogneur au naturel (qui me rappelle vaguement celui de Den de WARSORE). Dommage que "Hurting" ne dure que 7 petites minutes, je commençais tout juste à m'ambiancer.


vendredi 3 avril 2020

BOWELFUCK "Decades"

Nouvel album pour les tchèques de BOWEL FUCK, avec au programme un grindcore ala NAPALM DEATH / MARUTA toujours aussi sauvage. Incroyablement efficace, "Decades" ne fait absolument pas dans la dentelle et ses 15 titres vont envoyer quelques dentitions voler. Et comment je kiffe cette pochette en pleine adéquation avec le côté déjanté du contenu. Un album qui démarre au quart de tour et qui ne lèvera jamais vraiment le pied, une bonne claque !!!


samedi 28 mars 2020

DEADFUCK "#humanité"

J'aime quand les groupes parlent de fin de l'humanité. Dès l'intro le ton est donné, DEADFUCK va nous donner sa vision qui est tout sauf optimiste de nos congénères bipèdes. Bénéficient d'une production bien plus abouti que sur "Affliction", " #humanité" nous montre un DEADFUCK qui maitrisent totalement les codes de la furie deathgrind, c'est violent et hargneux. Mention spécial au chant qui se veut assez varié, allant à la fois dans le cri de rage que dans le pig squeal. Bon, si on veut râler un peu certains éléments sont un peu déjà vus malheureusement (bordel l'intro d'"Obscene" qui est vue et revue, surtout quand ça a déjà utilisé par un monstre comme KICKBACK). Mais c'est bien le seul petit point négatif que j'ai trouvé. Tout le reste est plus que prometteur, DEADFUCK correspond bien à ce que j'attends d'un groupe mêlant grind et death metal.


lundi 23 mars 2020

BEYOND THE VOID "Ex Nihilo Nihil "

Un peu de variété ça va faire du bien ! Ici point de grind, de gore, place à un death old-school de plutôt bonne facture. "Ex Nihilo Nihil" est donc le premier Ep des strasbourgeois de BEYOND THE VOID. 5 titres et 1 intro d'un death metal bien réalisé sans être plus novateur que ça, qui rappellera pas mal ce qui se faisaut en Europe dans les années 90 (je veux dire que pour du old-school ça ne sonne pas école de Tampa) : BEYOND THE VOID enchaîne pas mal de phases techniques sans être dans le démonstratif ennuyeux avec une voix bien caverneuse et une base rythmique bien en place. On retrouvera pêle mêle des influences allant de GRAVE à ILLDISPOSED. En soit "Ex Nihilo Nihil" est vraiment super bien foutu pour un premier Ep, il manque juste un tout petit truc original pour sortir vraiment du lot, et le pire c'est que je pense que les musiciens derrière BEYOND THE VOID en ont les capacités.


dimanche 22 mars 2020

URINE TUMOR "Pain Bite"

Adeptes d'une musique avec un minimum de neurones en activité (et de musique tout court), il va falloir vous accrocher : URINE TUMOR risque de vous passer au travers de la gorge. Et pour cause, le one-man band enchaîne 12 morceaux allant de 20 secondes à 50 secondes en mettant une guitare (?) presque inaudible sur un fond de boite à rythme bloqué sur le même tempo, le tout enrobé d'une voix pitchée du plus belle effet et de quelques samples. ça a un côté PURULENT EXCRETOR des débuts bien poussé, avec l'humour qui va avec (bon déjà un Ep qui s'appelle "Pain Bite" ça ne s'invente pas). Bref vous l'aurez compris, c'est du gore-noisegrind humoristique dans toute sa splendeur. Fort heureusement c'est en téléchargement libre.


dimanche 8 décembre 2019

FILTHCULT "Consume / Collapse"

Plus bruyants (ou bruitistes) que jamais, voici "Consume / Collapse", le 2ème Ep de FILTHCULT, le petit groupe parisien qui monte qui monte. Relativement proche de son prédécesseur, se nouvel opus s'annonce tout de même beaucoup plus noise (le son sature de partout), et si le groupe se revendique noise-doom-crust, les influences grindcore sont ultra présentes. L'identité de FILTHCULT se confirme de plus en plus. L'ambiance générale est bien glauque, il y a même de quoi donner quelques leçons à certaines formations de black metal. Voilà de quoi égayer ces longues soirées d'hiver à venir.


vendredi 6 décembre 2019

VISCERAL VOMIT "Brutal Decadencia Humana"

Si on pense au brutal death sud-américain, la Bolivie fait souvent office de second couteau comparé à ses voisins plus ou moins proches brésiliens, colombiens et argentins. On va donc s'attarder sur ce premier full length de VISCERAL VOMIT sorti chez Grinder Cirujano. Petite particularité, malgré des titres en anglais, les paroles sont en espagnol, ça donne tout de suite un petit côté exotique à la chose. Autrement, on reste dans un style assez classique : un brutal death influencé grindcore sur certaines parties, qui pourra rappeler tantôt CANNIBAL CORPSE, tantôt ASESINO. Le batteur bastonne bien, les guitares bien énervées, ça grogne bien comme il faut, il manque juste un petit poil de truc pour VISCERAL VOMIT sorte vraiment du lot. Mais pour ce qui est de dégommer à tout va, "Brutal Decadencia Humana" remplit tout à fait le contrat.


dimanche 1 décembre 2019

SUICIDEFORCE / DEATHRUN split

J'ai un petit peu de retard dans mes petites chroniques ahaha Je vais essayer de rattraper tout ça, et on va commencer par une des dernières sorties de Triangle Infernal records : le split SUICIDEFORCE / DEATHRUN. Pour ceux qui ont raté la première demo sortie sur Inhuman Homicide records (dépêchez vous il n'en reste qu'une poignée de copie), SUICIDEFORCE est un groupe de hardcore powerviolence ultra efficace en provenance du nord de l'Italie. 5 titres qui vont vous faire sauter partout, j'adore vraiment ce groupe. Leurs joyeux de compagnons de split sont les américains de DEATHRUN, avec de la powerviolence ultra rapide et un chant ultra énervé. Un style qui doit prendre toute son ampleur en live !!!!


mardi 29 octobre 2019

NERVOUS IMPULSE / TREPAN'DEAD / S.I.R. / MOREGORE split

Yeeeessss un nouveau split avec plein de groupes à se mettre dans les oreilles !!! On commence avec les québecois de NERVOUS IMPULSE dont on a déjà parlé ici. 6 nouveaux morceaux de grindcore agrémentés de quelques éléments death avec un son terrible. Je ne sais pas pourquoi, certaines parties me rappelle vraiment les vieilles prods de SUBLIME CADAVERIC DECOMPOSITION, ce qui en soit est un compliment. Vraiment impressionné par les performances des canadiens. Les copains de TREPAN'DEAD prennent le relais avec ce qu'ils savent faire de mieux, à savoir un grindcore tout en efficacité à deux hurleurs, droit dans la lignée de ce qui avait été amorcé sur l'album précédent "Instinct". A noter que le groupe a complètement bougé son line-up depuis la sortie de ce split. S'ensuit le groupe que je connais le moins de ce split, à savoir les russes de S.I.R.. C'est toujours du grindcore relativement classique avec un son un peu plus faiblard que le reste de la galette. Et c'est les ukrainiens de MOREGORE (dont on a déjà parlé également) qui terminent tranquillement (enfin c'est une façon de parler) le 4 way split. Même si le patronyme pourrait faire penser le contraire, pas de goregrind ni de groove, mais un grindcore aggressif et énergique. Voilà de quoi satisfaire le grindeux qui sommeille en vous !!!!


dimanche 6 octobre 2019

PRO DEATH CORPS / SLUND split

Je vous avais déjà parlé de SLUND il y a quelques mois. Et ben je vais recommencer !!! Et pour cause, le one-man band de powerviolence slovène partage une galette avec PRO DEATH CORPS, un autre one-man band mais cette fois ci bien de chez nous. C'est d'ailleurs le groupe qui français qui entame ce split, avec un grindcore explosif, très bien produit. Je ne connaissais pas avant de découvrir sur ce split, et ça envoie sec et tout en puissance. Une grosse décharge de grindcore qui blaste avec une voix limite death. J'ai hâte de voir ce que PRO DEATH CORPS aura à proposer pour la suite. SLUND finit les hostilités avec un style plus orienté powerviolence, dans la droite lignée de ce qu'il propose sur ses autres prods, pas de changement à l'horizon. Ca crie fort, la boite à rythme fait du tabassage en règle, ce qui n'empêche pas quelques parties quasi sludge (voir le début de "Grumpy Downer") s'intégrer à la sauce SLUND.


jeudi 3 octobre 2019

NECROTIC ERUPTION "Splayed Wide Open And Hung For All To Witness"

Qui veut du crasseux, du sale qui suinte la putréfaction ? Allez donc m'écouter "Splayed Wide Open And Hung For All To Witness", première démo de NECROTIC ERUPTION, jeune formation de noisegore/mincegore russo-anglaise. La recette est classique : des morceaux qui ne dépassent pas la minute (surtout les 6 titres de 5-6 secondes qui se suivent en plein milieu de la demo), une basse ultra saturée, une voix ultra pitchée. Y a un petit côté LAST DAYS OF HUMANITY en plus noise. Bref de quoi se réveiller de bonne humeur.


mardi 1 octobre 2019

INFESTED MONASTERY "Undead Hatred"

En voilà une découverte intéressante ! Pour remettre dans le contexte, j'ai chopé l'album précédent ("Noisome") sur un label indonésien, et c'est sans le savoir au préalable que j'ai découvert que INFESTED MONASTERY venait du nord de la France. Bref, entre temps, cet Ep est sorti cet été, on va donc se pencher dessus. Il s'agit donc d'un one-man band qui mouline son deathgrind avec des ambiances un peu blackisantes, un peu à la manière d'un autre one-man band pas très éloigné géographiquement, à savoir COSMOLOCO (que je vous recommande chaudement au passage). C'est donc assez violent, ça blaste beaucoup sans vraiment de répit. "Undead Hatred" contient 8 titres qui martellent le cerveau méchamment. Je suis très agréablement surpris pour ma part.


samedi 28 septembre 2019

01101111011101100110111001101001 - SDSS J0333​+​0651

Après un premier Ep assez remarqué, voici le premier full length de 01101111011101100110111001101001 (ouais le groupe avec plein de chiffres dans la nom pour faire plus simple ou OVNI pour ceux qui connaissent le langage binaire). Le groupe rejoint donc l'écurie déjà très bien fournie d'Amputated Vein records pour ce "SDSS J0333​+​0651" tout en finesse. Le groupe nous assène un slam death relativement classique mais plutôt bien ficelé, avec certaines parties qui me rappellent SEVERE TORTURE, je trouve juste dommage que le côté futuriste ne soit pas plus développé sur cet album pour se démarquer plus largement, pourtant il y a matière. Quoiqu'il en soit, ce premier véritable album est franchement réussi.


dimanche 22 septembre 2019

GLITTERBOMB "Creature of Judgement"

Voilà un cd que j'ai reçu cette semaine en provenance d'un label kazakh, Red Truth records, qui mine de rien à une pelletée de sorties très intéressantes à son actif. On s'intéressera donc ici à GLITTERBOMB, originaire d'Arizona. Musicalement, le groupe puise ses influences à la fois dans le grindcore sauvage, dans le crust metallique, avec une touche sombre très présente. Les atmosphères s'alternent plutôt bien, entre tabassage en règle et ces parties qui te glacent l'échine. "Creature of Judgment" devrait pouvoir séduire les amateurs de grindcore tout autant que ceux qui recherchent un art noir et violent.


lundi 16 septembre 2019

CANCRUM ORIS / MUCUS FACTORY split

On va faire un peu plaisir à ceux qui adorent dépasser les limites de l'écoutable avec ce magnifique petit split sorti sur le label indonésien 5or3 Records. On commence avec les indonésien de CANCRUM ORIS et son (je cite) "ultrablast gorenoise", donc pour faire court la caisse claire ultra en avant qui blaste à fond, des voix pitchées et un fond de basse (guitare ?) ultra saturé derrière. Pas forcément des plus audibles mais ça va plaire aux amateurs du genre. Et on suit avec MUCUS FACTORY (cocorico c'est français en plus) avec un style plus abouti, qui se rapproche aisément de certaines prods de LAST DAYS OF HUMANITY. Et c'est donc tout naturellement sur cette dernière partie que je vous conseillerais de vous attarder. Vous êtes prévenus.


dimanche 15 septembre 2019

HETEROPHOBIC "Putrid Gutturalectomy Of Horrendous Liquiefied Remnants"

Bon aller stop, on arrête d'écouter les groupes à la production tellement surfaite aussi indigeste qu'une meuf de téléréalité refaite entièrement au botox. Go retrouver les vraies valeur du travail fait maison, un peu comme quand tu vas déjeuner chez mamie le dimanche midi. C'est un peu ce que propose HETEROPHOBIC, un tout jeunôt one-man band de slam death shitcore originaire de Nantes. Et si vous avez été attentif aux précédents méfaits du créateur de ce projet, vous ne pourrez que constater les progrès effectués sur "Putrid Gutturalectomy Of Horrendous Liquiefied Remnants". Le fond reste toujours aussi fun, mais les compos sont plus grasses, mieux produites (même si la marge de progression est encore assez large) et sonnent plus matures dans l'ensemble. Allez m'écouter ça !!!


samedi 7 septembre 2019

BRAINWASHED "Arson"

Allez on commence le mois en beauté avec le premier Ep de BRAINWASHED, jeune combo parisien comprenant des membres d'ANAPTOSIS, KxIxSxS etc... Bref des petits jeunes qui n'en veulent et qui donnent dans un brutal deathgrind terriblement efficace et servi par un son d'enfer. Franchement après quelques années de petite disette et des groupes vieillissant, ça fait plaisir de revoir une scène parisienne retrouver de l'activité. Et surtout d'avoir des groupes proposant un produit d'une telle qualité.


mercredi 28 août 2019

TUMBERO "Demo 2"

Je vous présente la dernière sortie en date sur Triangle Infernal records, à savoir le sobrement intitulé "Demo 2" de TUMBERO. Si vous cherchez la demo 1 d'ailleurs, sachez qu'elle a servi au 3way split avec SEBUM EXCESS PRODUCTION et URGL. Revenons à nos moutons, il s'agit donc d'un projet du productif Nando, chanteur de feu-INSULTO et également membre de KEMAGORRA. Les argentins balancent un raw grindcore des origines, qui me rappelle un peu les tout premiers Ep de MESRINE. C'est sale et c'est ça qui est bon !!!


mardi 27 août 2019

FLUIDS "Exploitative Practices"

Amateurs de lourdeur poisseuse et de cadavres disséqués, voilà de quoi vous alimenter !!! FLUIDS, groupe originaire d'Arizona avec 2 Ep à son actif sort ici son premier album. Et si à l'image de la pochette, on pourrait s'imaginer avoir affaire à un goregrind dégueulasse, ce n'est pas tout à fait le cas. A la première écoute, ça me fait penser à un doux mélange entre MORTICIAN et le tout premier INCANTATION (surtout à cause de ces voix d'outre-tombe). En tout cas, ce groupe écrase tout de façon consciencieuse et pachydermique, même si des parties blastées sont bien présentes. Le plus beau hommage à MORTICIAN que l'on puisse faire, définitivement.


lundi 26 août 2019

SYSTEM DESTROYER "Dying"

Direction l'Argentine pour se la mettre avec les enragés de SYSTEM DESTROYER, qui après plusieurs titres disséminés sur des compils, sortent enfin un premier Ep. La pochette est assez explicite sur la teneur de "Dying", à savoir un grindcore old school tendance crust, avec son lot de revendications sociales. On sent quelques influences NAPALM DEATH de ci de là et chose plutôt agréable, le son est plutôt bon. Obéis et consomme, va choper cet Ep :)