vendredi 6 décembre 2019

VISCERAL VOMIT "Brutal Decadencia Humana"

Si on pense au brutal death sud-américain, la Bolivie fait souvent office de second couteau comparé à ses voisins plus ou moins proches brésiliens, colombiens et argentins. On va donc s'attarder sur ce premier full length de VISCERAL VOMIT sorti chez Grinder Cirujano. Petite particularité, malgré des titres en anglais, les paroles sont en espagnol, ça donne tout de suite un petit côté exotique à la chose. Autrement, on reste dans un style assez classique : un brutal death influencé grindcore sur certaines parties, qui pourra rappeler tantôt CANNIBAL CORPSE, tantôt ASESINO. Le batteur bastonne bien, les guitares bien énervées, ça grogne bien comme il faut, il manque juste un petit poil de truc pour VISCERAL VOMIT sorte vraiment du lot. Mais pour ce qui est de dégommer à tout va, "Brutal Decadencia Humana" remplit tout à fait le contrat.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire