samedi 20 juin 2020

WASTELAND / HUMAN WORMS split

Pour se faire atomiser dans les règles de l’art, ce split a toutes les armes en mains.WASTELAND est un groupe que j’avais déjà eu l’occasion de voir en première partie de quelques concerts sur Paris, dont INGESTED. Musicalement, on est dans un death assez rapide, avec des parties slam par ci par là (sans que ce soit dominant non plus). Chose intéressante, le chant se permet quelques tonalités hardcore sur certaines parties, ce qui apporte un peu de variété dans un style qui a tendance à rester assez monotone d’ordinaire. Les 4 titres piochent allègrement leurs influences du côté de CANNIBAL CORPSE ou de CRYPTOPSY, avec un côté plus bourru. HUMAN WORM se veut plus classique dans sa conception du slam, me rappelant fortement TRAUMATOMY dans sa lourdeur. L’impression de déjà vu est plus présente sur cette partie, même si ça reste sacrément efficace, c’est du gros bulldozer pour peu qu’on mette le son bien à fond.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire